Peindre,

( Démarche )

2013,

Huile, Acrylique, Aérosol et Ciment

sur Medium,

8x ( 65x200cm )


La Démarche de Peindre.


Peindre est mort. Pourtant, sa masse s'est relevé et il marche. Peindre est un mort qui marche.


Peindre évolue. Simultanément, sa chair inanimée porte l'empreinte d'une patiente décomposition et son corps obstiné se meut lentement. La circulation absurde et saccadée est en marche.


Peindre avance. Le re-venant est mu par une poussée, écho de sa résurrection initiale. A chaque pas, l'impulsion devrait s'épuiser, mais invariablement elle réapparait. Chaque enjambé est une chute inachevée, il ne fait que se re-lever.


Peindre poursuit. Guidé par l'inertie, il ne prémédite pas. Se confrontant à un obstacle, il continue de s'y opposer laborieusement, sans chercher à le contourner et persiste jusqu'à l'incapacité organique. Il se contente de prolonger un élan.


Peindre erre. Ne déplaçant jamais son regard dans une direction potentiellement utile, il s'ennuie avidement dans les rues dévastées. Il se décompose sur pied de ne savoir où diriger ses pas.

Site with XWebDesignor  By www.neutssoftware.com